Séminaire R-D : La voix comme clef, la voix à la barre

Séminaire R-D : La voix comme clef, la voix à la barre
12/05/16 11h00
CRIM (405, avenue Ogilvy, bureau 101)

Le CRIM présente cette activité dans le cadre
de l'Odyssée des sciences (6-15 mai 2016)


La voix comme clef, la voix à la barre

Conférence en français.

 

Conférencier  

Jean-François Bonastre, Ph. D., professeur des universités en informatique à l’Université d’Avignon et directeur du Laboratoire Informatique d'Avignon (LIA).

Résumé

Reconnaître quelqu'un par sa voix est une tâche qui attire beaucoup d'attention. Dans le champ industriel, vérifier l’identité d'un client par sa voix offre l’avantage d'être disponible, à faible coût, partout où un micro est présent et, notamment, dans tous les scénarios impliquant un téléphone. La voix est souvent classée comme une «biométrie» plutôt bien acceptée par les utilisateurs et conviviale car ne générant que peu de contraintes ergonomiques.

Une modalité «biométrique» donc, même si cet aspect biométrique pose encore question. La voix est ainsi classée à cheval entre les modalités biométriques dites «physiques», dont la définition est claire, et les biométries dites «comportementales», dont la définition peut sembler en opposition avec la notion de «biométrie».

Les progrès réalisés durant la dernière décennie en reconnaissance automatique du locuteur ont largement ouvert la porte à des applications commerciales de vérification d'identité par la voix, pour le bien de tous. Mais la voix attire aussi une attention spécifique pour ses possibilités d’application dans un cadre criminalistique, que cela soit pour le renforcement de la sécurité nationale ou en attestation d’identité dans les tribunaux. Ce thème, appelé «comparaison de voix» est souvent confondu avec le précédent, la reconnaissance du locuteur. Il reste beaucoup moins fouillé et porteur de nombreuses interrogations.

Cet exposé proposera un aperçu de l’état de l’art en reconnaissance du locuteur. Un accent particulier sur la comparaison de voix et les applications criminalistiques sera proposé.

 

Biographie

Jean-François Bonastre est professeur des universités en informatique à l’université d’Avignon et directeur du Laboratoire Informatique d'Avignon (LIA). Il a obtenu une thèse en 1994 sur la reconnaissance automatique du locuteur ainsi qu’une habilitation à diriger les recherches en 2000. Il a rejoint l’Institut Universitaire de France en 2006 en tant que membre junior. De décembre 2008 à décembre 2015, il a été vice-président de l’Université d’Avignon. M. Bonastre a également été président de l’International Speech Communication de 2011 à 2013, ainsi que de l’Association Francophone de la Communication Parlée de 2000 à 2004. Il a été membre élu du IEEE Speech and Language Technical Committee, membre du IEEE Biometrics council pendant deux ans et il est membre senior de IEEE. M. Bonastre a réalisé un séjour sabbatique au Panasonic Speech Technology Laboratory (Santa Barbara) pendant une année (2002-2003). Il est auteur ou coauteur de plus de 140 articles et de trois brevets.
 

Les séminaires scientifiques du CRIM, gratuits et ouverts à tous, sont donnés par des experts de renommée internationale, des collaborateurs universitaires, le personnel de R-D et les boursiers de 2e et 3e cycles du CRIM. Au programme, des présentations conviviales sur les dernières avancées scientifiques et technologiques.

Eventbrite - Journée Techno du CRIM : 30 ans d'innovation collaborative en TI

Conférence gratuite.
Jeudi, le 12 mai 2016, de 11 h à 12 h. Salle 11. Au CRIM, 405, avenue Ogilvy, bureau 101, Montréal. 

  • #Bientôt ???? Le CRIM présentera le projet Application des technologies vocales aux langues autochtones le 19 novembre… https://t.co/FnO5IKw79H
  • Tom Landry RT @Tom_Landry_: Ce fût un réel plaisir que de partager ma vision de l'avenir de la géomatique. Et que dire des mots-clés sélectionné par l…