Désinformation et IA : retour sur la Journée Techno du CRIM

Désinformation et IA : retour sur la Journée Techno du CRIM

Publié le 28/11/19

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Désinformation et IA : retour sur la Journée Techno du CRIM

Pas facile de distinguer le vrai du faux dans le nouveau paysage des médias numériques. Le CRIM proposait une conférence pour mettre en lumière ce phénomène émergent, le deepfake.

 

Montréal, le 28 novembre 2019 – Le 27 novembre dernier, le CRIM présentait une Journée Techno autour de la désinformation à l’ère de l’intelligence artificielle (IA). Cet événement a réuni des experts du monde universitaire, des médias et des affaires dans les locaux du CRIM. Chacune des présentations proposées abordait un aspect des nouvelles problématiques soulevées par la réalité médiatique et technologique actuelle et à venir : fausses nouvelles générées par des algorithmes, vidéos modifiés, falsification de la voix. La variété de la recherche en cours dans plusieurs domaines autour de ce sujet montre bien que si l’IA peut servir à la création et à la diffusion de faux contenus, elle peut aussi être utilisée pour en détecter la présence et nous aider à y voir plus clair.

L’événement a débuté par une présentation de M. Nicolas Garneau, étudiant au doctorat à l’Université Laval. Il a décrit les récentes innovations dans la génération automatique de contenu textuel et les impacts positifs et négatifs que pourraient avoir ces technologies, que ce soit pour le soutien à la rédaction, l’amélioration des agents conversationnels (chatbots) de service à la clientèle ou la génération automatique de texte autour d’un thème choisi ou selon le style d’un auteur ciblé.

M. Jahangir Alam, chercheur en traitement automatique de la parole au CRIM, a présenté un survol de l’état de l’art dans le secteur de l’anti-usurpation de la voix. Il a décrit la problématique complexe que constitue la conception de systèmes de biométrie vocale et d’authentification par la voix qui détectent efficacement les tentatives d’usurpation, avant de comparer deux techniques d’anti-usurpation existantes : l’approche modulaire et l’approche de bout en bout.

M. Eric Granger, professeur au département de génie des systèmes et au Laboratoire d’imagerie, de vision et d’intelligence artificielle (LIVIA) à l’École de technologie supérieure, a présenté le potentiel impressionnant qu’offrent les nouveaux capteurs de signaux audiovisuels dans le domaine de la reconnaissance et du suivi vidéo dans un réseau distribué de caméras. M. Granger a traité des défis propres à ce type de reconnaissance vidéo à partir de larges ensembles de données et des techniques développées pour les résoudre.

Ensuite, M. Mohamed Dahmane, chercheur en vision par ordinateur au CRIM, a décrit le fonctionnement du deepfake vidéo, cette technique qui utilise l’IA pour générer de fausses vidéos où les visages de personnes peuvent être modifiés ou interchangés pour leur faire porter de nouveaux discours. Alors que nous entrons dans une ère où la réalité d’un événement ne pourrait bientôt plus être garantie par la présence d’une vidéo, M. Dahmane a présenté certaines des techniques adoptées et en développement pour détecter et contrer ces manipulations.

M. Antoine Normand, président-directeur général chez BlueBear, a présenté les tendances mondiales actuelles dans le secteur du contenu visuel illégal, notamment dans la pornographie juvénile où le deepfake joue un rôle de plus en plus marqué, ainsi que les défis que cette nouvelle réalité pose pour les enquêteurs.

Finalement, M. Pascal Lapointe, journaliste et rédacteur en chef à l’Agence Science-Presse, a présenté une vision globale du concept des fausses nouvelles, dont la naissance date de bien avant l’ère de l’IA. M. Lapointe a éclairci plusieurs questions fréquentes sur le sujet et a offert quelques trucs pour faire un tri éclairé, connaître nos propres biais cognitifs et limiter les chances de partager de fausses informations.

M. Françoys Labonté, directeur général du CRIM, a conclu la journée en rappelant l’impact crucial de ces occasions de rencontre et d’échange entre acteurs universitaires et industriels sur le développement de solutions innovantes et efficaces pour répondre aux enjeux sociaux liés à l’ère numérique. Un cocktail de réseautage a permis la poursuite des discussions et le maillage entre les différents acteurs présents.

À propos du CRIM

Le CRIM est un centre de recherche appliquée et d’expertise en technologies de l’information qui rend les organisations plus performantes et compétitives par le développement de technologies innovatrices et le transfert de savoir-faire de pointe, tout en contribuant à l’avancement scientifique.

Il permet aux organisations, principalement les PME, de démystifier et d'avoir accès aux technologies de pointe comme celles de l'intelligence artificielle afin de résoudre efficacement les problématiques technologiques auxquelles elles sont confrontées. Ses chercheurs et professionnels en TI développent un large éventail d’applications dans des secteurs diversifiés et œuvrent dans des domaines d'expertises tels que l'apprentissage automatique, la vision par ordinateur, la reconnaissance de la parole, le traitement automatique des langues naturelles, la science des données et la recherche opérationnelle.

Le CRIM est un organisme sans but lucratif et sa neutralité et la force de son réseau en font une ressource incontournable. Son action s’inscrit dans les politiques et stratégies pilotées par le ministère de l'Économie et de l'Innovation, son principal partenaire financier.

– 30 –

Contact médias
Diane Fortin, Responsable des communications
CRIM – Centre de recherche informatique de Montréal
medias@crim.ca  Tél. : 514 840-7493 www.crim.ca

[PDF]

La conférence en photos :   

Nicolas Garneau, Université Laval
Jahangir Alam, CRIM                                                                Eric Granger, ETS
Mohamed Dahmane, CRIM                                                       Antoine Normand, BlueBear
Pascal Lapointe, Agence Science-Presse                                Françoys Labonté, CRIM

Devenez membre du CRIM

Devenir membre du CRIM, c’est bénéficier du plus grand réseau d’entreprises en TI au Québec. C’est un accès privilégié à notre expertise en recherche et développement. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

514 840-7993

Événement à venir

  • Transformation numérique - Secteur public - Événement Les Affaires
    29/01/20 7h00
    DoubleTree par Hilton, Montréal
    Le CRIM fier partenaire de la 1ère édition sur la Transformation numérique - Secteur public organisée par les Événement Les Affaires, qui se tiendra les 29 janvier 2020 au DoubleTree par Hilton, Montréal.
    +
  • NRC Canada RT @NRC_CNRC: Most audio archives of Indigenous languages have not been indexed for keyword search. We are working with @CRIM_ca @Pirurvik…
  • CNRC RT @CNRC_NRC: Avec @CRIM_ca, @Pirurvik et @CBCNorth, nous cherchons à faciliter la recherche ???? par mot-clé dans les archives audio en #inuk…