La production intelligente selon Worximity

La production intelligente selon Worximity

Publié le 16/05/18

La production intelligente selon 

« Se lancer au bon moment y est pour beaucoup. Le produit arrivait à point et on avait défini une proposition de valeur très simple, parce qu’on doit permettre au milieu manufacturier ou technologique d’atteindre une maturité pour chaque projet. La simplicité du produit, du modèle d’affaires et de la mise en œuvre de nos solutions – le tout se fait en moins d’une journée – est ce qui fait de Worximity un succès dans son secteur. »

Yannick Desmarais, fondateur et CEO de Worximity

Dans ses bureaux du Vieux-Montréal, qui charment par leur style actuel et une vue superbe, Worximity crée un monde d’usines intelligentes. L’éditeur logiciel permet à ses clients d’améliorer leur rendement en mettant à leur disposition des informations en temps réel inédites, et donc d’augmenter leur compétitivité et de conquérir de nouveaux marchés.

Non seulement les outils de Worximity établissent une connexion entre les machines et des capteurs intelligents, mais également avec les opérateurs, les superviseurs et l’équipe d’amélioration continue de chaque usine. « On donne de la valeur aux données fournies par les machines, et on se connecte sur les systèmes de gestion interne, tels que les logiciels ERP (planification des ressources de l’entreprise) pour obtenir des données sur les produits », explique Yannick. « C’est avec cette combinaison de données-machine, de données-humain et de données-produit qu’on surveille la performance de la production au sein d’une usine et qu’on peut recommander un plan d’actions correctives pour l’améliorer. »

De 2012 à 2015, Worximity offrait des services consultatifs. Depuis, elle mise ses activités sur ses produits logiciels et son CEO attribue la réussite de l’entreprise à l’excellent travail et au talent de son équipe, qui compte à ce jour 25 personnes.

Mettre la machine en marche

Ingénieur mécanique spécialisé dans l’industrie manufacturière, Yannick avait passé une douzaine d’années en amélioration de la productivité au sein d’autres entreprises. Crayon, bloc-notes et chronomètre en main, il récoltait des informations sur le plancher de production, pour ensuite les analyser, en élaborer des tableaux Excel et des graphiques et afficher le tout sur des babillards sur une base hebdomadaire ou mensuelle, en vue de communiquer ses constatations aux employés. « Mais dans ce cas, il est trop tard, on parle de faits accomplis, d’erreurs, de temps d’arrêt, de rejets, il est déjà trop tard pour changer les choses », souligne Yannick. « Je me suis donc mis à imaginer à quoi pourrait ressemble un produit temps réel, mobile, facile d’utilisation, et c’est ainsi qu’est née l’idée de Worximity. Pour apaiser une ‘douleur’ que j’avais moi-même comme ingénieur en amélioration continue pour une entreprise manufacturière. »

Aux débuts de Worximity, il n’y avait pas encore d’entreprises manufacturières qui travaillaient avec des tablettes et des solutions infonuagiques. « Quand je rencontrais mes clients potentiels, je leur expliquais ce qu’on faisait et l’idée de devoir acheter des tablettes pour que je puisse les aider et que mes données étaient dans le cloud, c’était déjà quelque chose », raconte Yannick. Cette approche innovante a justement été décisive pour Worximity. L’entreprise se démarquait en offrant une technologie extensible et puisqu’elle était en mesure de faire des installations multiples, dans plusieurs pays et langues, grâce à ses logiciels en nuage et mobiles.

Manufacture d’innovation

L’évolution technologique continue d’ailleurs d’avoir un impact important pour Worximity. « Les clients commencent à demander plus de valorisation en matière de données, on leur fournit l’analytique et de plus en plus d’intelligence artificielle dans la gestion des données », explique Yannick. « La vague des deux prochaines années, c’est vraiment de valoriser le data de nos clients pour leur donner plus de connaissances utiles avec l’intelligence artificielle, quoique le domaine manufacturier comprend surtout des adopteurs précoces en IA. »

En 2015, Worximity a décroché un client de renom, une grande entreprise à plusieurs usines, ce qui a été une étape clé dans son développement. « C’est à ce moment que tu te dis que ton produit est prêt pour l’international », indique Yannick. « Il faut simplement un peu d’argent et de personnel pour amener tout cela ailleurs… je dirais que ça a été un événement déclencheur pour nous. »

Depuis un an, Worximity se taille en effet une place sur les marchés internationaux. L’avenir de l’entreprise semble se dessiner entre autres aux États-Unis, en Australie et en Europe et elle compte bien continuer d’y investir pour poursuivre sa lancée…

Photo : Yannick Desmarais, fondateur et CEO de Worximity

Source : Mélanie Pilon, journaliste pour la Vitrine Star Tech

Pour en savoir plus

Partenaires :

Devenez membre du CRIM

Devenir membre du CRIM, c’est bénéficier du plus grand réseau d’entreprises en TI au Québec. C’est un accès privilégié à notre expertise en recherche et développement. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

514 840-7993

Événement à venir

  • HASE 2019
    3/01/19 2019h00
    Hangzhou, China
    Le CRIM présentera deux articles à la 19e édition du IEEE International Symposium on High Assurance Systems Engineering, qui se déroulera du 3 au 5 janvier 2019 à Hangzhou, Chine
    +
  • CANARIE RT @CANARIE_Inc: VESTA recueille les données des systèmes d'apprentissage en ligne quand les élèves lisent l'écran, sont distraits ou pense…
  • #startech_capsules | Entrevue @technopolys_qc avec @casaconnected, qui s'est donné la mission de révolutionner la f… https://t.co/QsF70CDKIg