Reconnaissance de la parole

La reconnaissance de la parole a recours à un vaste ensemble d’expertises afin de permettre à un ordinateur d’interpréter la voix humaine et d’y réagir correctement. Il faut pouvoir résoudre des problèmes allant des plus simples, comme détecter qu’une personne parle, ou réagir à une commande vocale, aux plus complexes telles que produire le sous-titrage d’une émission de télévision en direct ou déterminer le sujet dont il est question dans des conversations téléphoniques.

Technologies associées : détection de mots clés, indexation de contenu audio, sous-titrage, alignement texte/audio, moteur de reconnaissance, vérification de prononciation, transducteurs à états finis. 

Le CRIM participe à des compétitions et campagnes d'évaluation technologiques en reconnaissance de la parole et du locuteur depuis 1992. Nos résultats dans les campagnes d’évaluation internationales telles que ETAPE 2011 confirment notre position parmi les meilleures équipes de recherche dans le domaine. Nous poursuivons activement nos recherches, par exemple en participant au groupe KALDI qui rassemble des chercheurs réputés.

 

Équipes

Réalisations

Nouvelles récentes

  • Le CRIM en chiffres 2018-19
    17/07/2019

    Indicateurs clés de l'exercice 2018-19

    +

Événement à venir

  • QRS 2019
    26/07/19 0h00
    Sofia, Bulgarie
    Le CRIM présentera un article à la «19th IEEE International Conference on Software Quality, Reliability, and Security» qui se déroulera du 22 au 26 juillet 2019 à Sofia, Bulgarie.
    +

Publications récentes

  • Forage de données géospatiales, quelques applications

    +
  • Des technologies perturbatrices pour de futures applications du bâtiment intelligent utilisant AI

    +