Done Technologies

Engin prédictif pour l’autocomplétion de feuilles de temps intelligentes

Contexte

Blue Memento n’est pas un projet comme les autres : loin d’être une idée en germe, c’est déjà un prototype viable. Done Technologies souhaitait toutefois faire appel au CRIM pour pousser plus loin les possibilités de son engin prédictif pour l’autocomplétion de feuilles de temps intelligentes. L’expertise des scientifiques des données a donc été sollicitée pour prioriser les besoins, déterminer les possibilités et hiérarchiser les technologies pour le développement futur du produit.

Done Technologies est une entité de Pyxis Technologies, une entreprise spécialisée dans le développement informatique. Done Technologies développe donc des produits logiciels à usage interne, mais propose aussi désormais du développement de produits logiciels sur mesure à ses clients. Parfois même, l’équipe de développeurs à l’interne met au point pour Pyxis Technologies des produits, qu’elle commercialise ensuite auprès de ses clients en raison de leur succès. C’est le cas de Blue Memento.

Projet

Blue Memento est un engin prédictif pour l’autocomplétion de feuilles de temps intelligentes. L’idée est de permettre aux employés de gagner du temps, justement, en collectant automatiquement les informations sur le temps passé par projet. Le but ? Assurer une meilleure gestion des agendas et un meilleur suivi des tâches. Une fois les données collectées, l’intelligence artificielle remplit aussi les feuilles de temps automatiquement afin de déterminer combien d’heures les employés ont passé sur leurs différents projets.

Les tests du CRIM ont été cruciaux pour Done Technologies afin de garantir l’exactitude du remplissage des feuilles de temps. De là dépend la santé des entreprises et leur bonne entente avec leurs clients. « Il est important que les feuilles de temps soient précises. Si je travaille une heure sur un projet, je ne peux pas inscrire sept heures parce que l’intelligence artificielle me l’a proposé », insiste Jean-François Thériault, de Done Technologies.

« La valeur qu’on a apportée, selon moi, c’est de réduire l’incertitude. Nous arrivons avec une expérience connue sur des réalisations de projets en AI.»
— Michel Savard, CRIM

Pour le CRIM, il ne s’agit ainsi pas de faire une preuve de concept, ni de parvenir à un prototype, mais bien de permettre le développement ultérieur du prototype.

Retombées

Les prochaines étapes de Done Technologies, suite à sa collaboration avec le CRIM, c’est d’affiner l’expérience utilisateur pour le projet Blue Memento. « Nous travaillons en ce moment sur notre application. Suite à cela, il sera temps d’aller chercher des clients beta pour les premières utilisations », explique Jean-François Thériault.