L’IA à la portée de nos PME

2 avril 2022

L’intelligence artificielle permet aux entreprises d’optimiser leur performance, de se démarquer sur le marché et de prendre une longueur d’avance sur la concurrence. Le Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM) est là pour les aider.

Plaque tournante de l’intelligence artificielle, Montréal a développé en quelques années une expertise de pointe s’appuyant sur un écosystème de plus en plus performant, qui va de la recherche fondamentale aux incubateurs, en passant par le financement et la commercialisation. Au cœur de ce domaine en pleine expansion, le Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM) joue un rôle de leader en élaborant des solutions technologiques innovantes, créées sur mesure pour les entreprises d’ici qui souhaitent intégrer l’IA dans leur modèle d’affaires.

Apprivoiser l’IA

Même si Montréal est un pôle d’excellence en matière d’IA, les entreprises locales tardent à investir dans ce domaine. Comment expliquer cette réticence ? La complexité du sujet, le manque d’expertise interne et les enjeux de mise en application y sont certainement pour quelque chose. Et c’est là, justement, qu’intervient le CRIM. Organisme à but non lucratif dont la mission est soutenue financièrement par le ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec, le CRIM regroupe une soixantaine de chercheurs, d’experts, de conseillers et de développeurs qui mettent les connaissances scientifiques au service de l’industrie. Ils forment un véritable centre d’excellence en IA, en science de données et en architecture logicielle, et ils offrent de l’accompagnement, de la recherche appliquée et du développement expérimental pour répondre aux besoins de chaque entreprise. « Ensemble, nous formons une solide équipe de professionnels de haut niveau au service des organisations québécoises », explique Mathieu Barreau, directeur, affaires, communication et partenariats au CRIM.

En termes concrets, le CRIM offre des solutions sur mesure pour répondre aux besoins spécifiques des PME en les accompagnant dans l’évaluation, l’organisation des données et le développement de projets stratégiques. Une approche qui leur donne un avantage concurrentiel sur le marché.

Des résultats tangibles

Les exemples de collaborations réussies au fil des ans ne manquent pas. « Nous avons eu une très belle expérience avec l’équipe de la plateforme de commande en ligne UEAT pour le milieu de la restauration, qui désirait intégrer la recommandation intelligente de repas à son offre, souligne Mathieu Barreau. Nous avons travaillé à l’optimisation de son outil informatique et, de l’aveu du PDG de l’entreprise, l’impact de notre intervention a permis de gagner trois ans de développement en trois mois à peine. »

Le CRIM a aussi une dimension collaborative – à l’échelle nationale et internationale – portant sur de grands enjeux de société, comme le réchauffement climatique. « Nous avons travaillé avec le pôle d’innovation sur la climatologie régionale Ouranos et participé au développement de la plateforme donnéesclimatiques.ca, poursuit Mathieu Barreau. Ce dernier projet, qui rend les données climatiques terrestres accessibles aux décideurs, leur permet d’effectuer des simulations et des prédictions bien documentées. »

Un programme pour tout comprendre

En avril prochain, le CRIM lancera le programme NUMERIA (Du numérique à l’IA) pour aider les PME québécoises à surmonter les défis d’un premier projet en IA. Offert en trois étapes simples, ce programme répond à leurs questionnements sur l’IA, les aide à développer des compétences à l’interne par le mentorat et le transfert de connaissances, et les guide dans l’évaluation des données dont ils disposent. « Les données sont le carburant de l’IA, affirme Mathieu Barreau. Au CRIM, nous sommes en mesure de traiter tous les types de données – parole, audio, texte, image, vidéo –, structurées et/ou non structurées, ce qui est extrêmement rare. Cela nous permet de mettre à profit notre expertise et de fournir des pistes de solutions pour la majorité des projets qui nous sont soumis. »

*Article publié sur Le Dévoir

Mots-clés

Partager sur vos médias sociaux

button upCreated with Sketch.
Rechercher...
Generic filters

Abonnez-vous à notre infolettre

* Champs requis